JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.

Affiliation à Employés Suisse

Buts d'Employés Suisse

  • Offrir les meilleures conditions de travail possibles
  • Assurer l'employabilité permanente
  • Négocier, mettre en œuvre et assurer le suivi de conventions collectives de travail

Des prestations attrayantes

  • Conseils juridiques et protection juridique
  • Conseils gratuits pour toute question concernant votre assurance maladie ainsi que des rabais sur vos primes d’assurance complémentaire
  • De nombreux rabais et prestations attrayantes

Cotisation membre

  • Les membres individuels dans toutes les branches et dans la branche MEM sans attestation de solidarité payent CHF 150.- par année.
    Les membres individuels dans la branche MEM avec attestation de solidarité payent CHF 260.- par année. Après le renvoi de l’attestation de solidarité, un remboursement de CHF 170.- est rapidement effectué (ristourne attestation de solidarité CHF 60.- et subvention CHF 110.-). La cotisation nette s’élève à CHF 150.-.
  • Les membres retraités payent CHF 60.- par année. Ce montant est uniquement valable pour les membres dont le statut de membre est transféré sans interruption à celui de retraité.
  • Les apprentis jusqu’à 26 ans payent CHF 30.- par année.
Schliessen
  • angestellte teaser schmal

Focus

Nos thèmes.

Notre travail.

Personnel qualifié industrie 4.0 - Revendications

Des opportunités pour tous dans l'industrie 4.0

Employés La Suisse s'engage pour l'utilisation du potentiel de main-d'oeuvre qualifiée, la création d'emplois, le développement continu des compétences et la qualification des employés pour qu'ils soient compétitifs dans l'industrie 4.0.

 

Nos revendications:

 

  • Se concentrer sur la création d'emplois plutôt que sur la destruction d'emplois.
  • Le plus grand nombre possible de personnes en âge de travailler devrait avoir un emploi, ce qui nécessite une formation continue et adaptée qui est accessible à tous.
  • L'industrie 4.0 doit être encouragée par l'État, la politique et les associations patronales et d'employés avec des moyens appropriés, comme de bonnes conditions-cadres, des lignes directrices, des mesures en matière de formation, des campagnes d'information et des mesures de coordination.
  • Le cas échéant, mettre en place de nouvelles réglementations du marché du travail pour protéger les employés et leur santé, leurs droits et leurs conditions de travail dans l'industrie 4.0, dans une mesure similaire à celles d'aujourd'hui.
  • L'évolution vers l'industrie 4.0 doit renforcer et non affaiblir le secteur industriel.
  • Le potentiel de main-d'œuvre indigène doit être mieux utilisé. Le potentiel des travailleurs âgés et des femmes - en particulier dans l'industrie - doit être mieux utilisé. La promotion de la relève est un aspect central.
  • La Suisse doit être sur un pied d'égalité avec l'Union européenne en ce qui concerne le développement de l'industrie 4.0. La politique doivent y veiller.
  • Les données des employe-e-s, des consommateurs et des entreprises doivent être protégées.
  • Une attention particulière doit être accordée à la classe moyenne et, si nécessaire, des mesures appropriées doivent être prises pour maintenir une classe moyenne forte.
Identification
Contact
Recherche